changeur d'outils

changeur d'outils linéaire

changeur d'outil rotatif

changeur d'outils rotatif à 12 positions
changeur d'outils rotatif à 12 positions

Echangeur d'outils rotatif dans la gamme H

Changeur d'outils rotatif à 12 positions avec garde ouverte
Changeur d'outils rotatif à 12 positions avec capuchon fermé

Chaque fraiseuse Cyborg peut être équipée d'un changeur d'outils linéaire ou un changeur d'outils rotatif. Un changeur linéaire est positionné derrière la table de découpe. Un changeur rotatif est fixé à l'extrémité droite du portique.
Les changeurs d'outils Cyborg sont gérés par un contrôleur très intelligent qui offre une sécurité optimale, et qui gère le contrôle total du cycle du changement. Toutes les informations concernant l'emplacement exact (X, Y et Z) de chaque outil sont sauvegardées dans la mémoire de commande numérique. Un bloc de calibrage fixe saisit la longueur de chaque outil. Chaque outil dans le changeur est protégé par un détecteur de proximité inductif. Cela garantit que la broche ne peut prendre un outil dans un endroit où il en a un, et que l'outil dans la broche ne peut être mis dans le changeur que sur une place vide.

Caractéristiques techniques / description:

changeur linéaire:
Le nombre de positions d'échange pour la série R-13xx est 6.
Le nombre de positions d'échange pour la série R-15XX est 7.
Le nombre de positions d'échange pour la série R-20xx est 10.
Sur demande spéciale nous pouvons prévoir une extension du châssis de la machine afin de pouvoir placer un double changeur linéaire.

changeur rotatif:
Chaque changeur rotatif dispose de 12 positions. Ce nombre est indépendant de la taille de la machine. La combinaison d'un changeur d'outils rotatif avec un système de découpe tangentielle à trois têtes est impossible. Un tel système de découpe peut néanmoins être combiné avec un changeur linéaire.

Les supports d'outils sont en plastique, parfois renforcé de métal à l'intérieur. Ils sont rapidement interchangeables après usure.

A cause de leur plus haute fiabilité, meilleure centricité et plus haute puissance de serrage, nous avons choisi le systéme porte-outil HSK. Les avantages par rapport au système ISO sont connus.
Les machines Cyborg fonctionnent avec des changeurs d'outils avec des porte-outils de type HSK-E32-F63 ou HSK (selon le type de broche).

Par rapport aux porte-outils conventionnels ISO les HSK offrent les avantages suivants:

* En applicant une même puissance pneumatique sur la broche, la puissance de serrage d'un système HSK est 2 fois plus haute.
* cela résulte dans une rigidité radiale du support d'outil HSK 5 fois plus élevée, d'où l'outil a plus de résistance aux flexions.
* Le résultat est qu'une machine avec cône HSK peut fraiser et forer à des vitesses plus hautes qu'un système ISO.
* la précision et le degré de finition des pièces fraisées augmentent.
* une plus haute précision par rapport aux profondeurs de coupe souhaitées.
* la meilleure rigidité et les tolérances plus élevées font qu'il y a moins de vibrations que dans une broche avec cônes ISO.
* les cônes HSK sont beaucoup plus courts que les cônes ISO, d'où un temps de changement plus court.

Chaque machine avec changeur d'outil est pourvu d'un bloc de calibrage électronique, en position fixe, avec une précision de +/- 0,005 mm.
La longueur de chaque outil doit être mesurée une seule fois. Cela se fait automatiquement par la machine. Les différentes longueurs d'outils sont sauvegardées dans la mémoire de la commande de la machine. Recalibrer n'est nécessaire que quand un outil est remplacé, par exemple après avoir cassé ou être usé.

Si une fraise casse au milieu d'un job, l'utilisateur peut mettre la machine en pause, changer l'outil dans le cône HSK-F63, recalibrer l'outil sur le bloc de calibration et facilement redémarrer le travail quelques millimètres ou centimètres avant l'endroit ou la fraise avait cassé.

La commande numérique Cyborg sait toujours quel outil se trouve dans la broche. Cela évite des collisions. L'opérateur de la machine garde le contrôle total sur les changements d'outils en dehors des cycles de travail. Charger un outil, le calibrer, déterminer la surface de la plaque, régler la profondeur maximale, remettre les outils dans le changeur d'outils, etc... Lors d'un changement d'outil, l'opérateur peut choisir pour un mouvement linéaire entre un support de porte outil et un autre ou un mouvement en U (nécéssaire si la tête est équipée d'un système de vaporisation).

L'opérateur de la machine peut, pour chaque outil dans le changeur d'outils, déterminer les fonctions qui doivent être actives ou non pendant l'exécution du travail:

* la broche doit tourner ou pas? Si le porte outil est équipé d'un stylo ou d'un couteau , la broche ne doit pas tourner.
* le système d'aspiration en position haute ou basse?
* utiliser le système de vaporisation ou non?
* lors d'une pause de la machine ou d'une intrusion dans le système de sécurité CE, bouger l'axe Z vers le haut ou non? (ne pas bouger l'axe Z vers le haut si l'on travaille avec une scie pour faire une rainure latérale sur un côté.)

Un changeur d'outils Cyborg n'engendre aucune exigence spécifique au programme FAO ou au postprocesseur. Une instruction avec le numéro de l'outil souhaité est suffisante. Toutes les autres actions sont gérées par la commande numérique.
Pour les clients qui veulent créer un post-processeur, la structure complète G et M-code utilisé dans notre contrôleur est téléchargeable à un autre endroit dans ce site.

Les changeurs d'outils rotatifs de notre série H (jusqu'à présent la série de machines la plus lourde dans notre gamma) sont équipés d'un couvercle de protection qui s'ouvre et se ferme automatiquement. Lorsque la machine usine le matériel, le couvercle est toujours fermé. Les copeaux restent hors de portée des porte-outils dans le changeur. Le couvercle est ouvert uniquement pour un changement d'outil, ou lorsque l'utilisateur veut remplir le changeur d'outils avec d'autres outils.